" Entreprise du BTP : la traduction pour vous développer à l’international.

Vous êtes une entreprise du BTP et vous voulez développer à l’international ? Le marché de l’industrie mondiale du bâtiment est assez porteur même si on observe un léger recul (−1,4 %) dû à la crise du coronavirus. L’Europe reste dynamique ainsi que la Chine dont la fièvre constructrice se poursuit. Pour remporter des projets à l’étranger, vous devez faire traduire de nombreux documents, notamment pour dialoguer avec architectes et maîtres d’œuvre locaux. Tour d’horizon de ce que vous devez savoir !

 

Marché mondial de la construction : des pays porteurs

Selon des chiffres de GlobalData, société d’analyse et de conseils, la prévision du taux de croissance dans le secteur de la construction était de 3,1 % pour 2020. Mais la crise de la Covid-19 est passée par là, ralentissant certains projets et en ajournant d’autres, à cause de l’arrêt temporaire des chantiers. Pour autant le secteur du bâtiment reprend de la vigueur en Europe et en Chine depuis la fin de leur confinement respectif. Notamment grâce à des prix de l’immobilier en baisse.

 

En Europe : le Portugal, la Pologne ou l’Allemagne

Ces trois pays connaissent un fort développement de leurs activités de construction et de travaux publics. Et présentent l’avantage d’avoir une culture proche de la nôtre. L’anglais reste la langue utilisée dans les affaires et pour les projets du BTP. Il faudra toutefois être attentif aux dernières évolutions, même si ces pays ont été assez peu touchés par l’épidémie. L’Allemagne a bien limité les dégâts : les chantiers n’étant pas soumis aux mesures de confinement et l’activité sur les bâtiments en travaux s’étant poursuivie. Les pays Baltes s’en sortent aussi assez bien. Par contre l’Espagne et l’Italie sont davantage en crise et les investissements dans le secteur de la construction risquent d’être moindres.

 

La Chine et l’Asie : des régions à forte croissance

Malgré le contexte, la Chine prévoit tout de même des tendances croissantes de ses activités de construction de l’ordre de 2 % environ. L’expansion des villes y est toujours importante et les besoins en logement accrus. Les grands travaux – notamment de génie civil – restent aussi à l’ordre du jour comme les infrastructures de la Route de la Soie. Des zones comme Singapour sont également en croissance. C’est plus mitigé au Japon qui souffre du report des Jeux Olympiques à 2021.

 

Le développement à l’international : un axe majeur pour les entreprises du bâtiment

En France le marché du bâtiment et de l’immobilier reprend malgré une hausse probable des coûts de la construction, surtout en raison des mesures sanitaires devant être prises sur les chantiers. Peu de report de projets mais des bâtiments qui sortiront de terre avec du retard. D’où l’utilité de chercher aussi à vous positionner sur le marché international. Dans le cadre des accords de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) vous pouvez répondre à une offre de marché public dans n’importe quel pays signataire. Parmi eux on peut citer :

  • Le Canada, l’Australie et les États-Unis.
  • La Chine, Hong-Kong et Singapour.
  • L’ensemble des pays de l’Union Européenne ainsi que l’Islande.

Pour répondre à ces appels d’offres dans l’industrie du BTP, vous devez obligatoirement rédiger votre réponse dans la langue de l’appel d’offres. Souvent l’anglais. Et, si vous remportez l’appel, tous vos documents devront être traduits.Il va sans dire qu’un site internet avec un contenu disponible dans la langue visée constitue un plus indéniable.

 

La transition énergétique dans le BTP : un avenir radieux

La prise en compte de la transition énergétique dans votre offre est aussi un avantage. Surtout en Europe où la réglementation conduit à la construction de bâtiments basse consommation dans le neuf : construction de maisons, appartements ou bâtiments publics. Mais aussi à une politique de rénovation active pour limiter la consommation de chauffage, réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et utiliser des matériaux biosourcés comme le bois, la paille, la chènevotte (dérivée du chanvre), la ouate de cellulose, le liège, le lin ou la laine de mouton. Ou encore optimiser la gestion des déchets sur les chantiers pour une construction en accord avec le développement durable. Autant d’éléments favorables à la promotion immobilière.

En Chine cette préoccupation s’accroît. Ainsi le pays investit massivement dans les bâtiments verts avec des matériaux de construction écologiques et la rénovation énergétique. Le traitement des déchets et de l’eau constitue aussi un axe important ainsi que les transports verts et la conversion du parc de véhicules de transports en commun à l’électrique.

 

Entreprises du BTP : pourquoi faire traduire vos documents ?

Pour viser le marché international il est indispensable de faire traduire vos documents. Vous gagnerez ainsi la confiance de clients potentiels à l’étranger. Vous pourrez travailler avec des partenaires sur place : architectes , maîtres d’œuvre, sous-traitants de différents corps de métier, instances légales locales… Enfin vous éviterez les mauvaises surprises en évitant les incompréhensions. Notamment en termes de plans et de conception des bâtiments.

À noter :

Par exemple, les unités de mesure ne sont pas les mêmes dans les pays anglo-saxons qu’en France.

 

Quels documents de construction devez-vous faire traduire ?

Certains documents doivent être absolument traduits :

  • La réponse à l’appel d’offres.
  • Tous les documents légaux : le contrat de construction, les garanties de votre assurance construction ou de votre garantie décennale.
  • Les plans, les rapports, les spécifications techniques et les notes de synthèse indispensables à la réussite du chantier.
  • Les normes de sécurité ainsi que les manuels d’installation et d’utilisation des machines et des engins de construction.

Pour cela, entourez-vous d’ experts de la traduction de vos documents professionnels. Ils traduisent vos contrats et plaquettes commerciales. Mais aussi votre site web. Pour les documents légaux, choisissez une traduction juridique certifiée assurée par des spécialistes en droit et des experts assermentés auprès des tribunaux.

Le marché international – et européen – de la construction reste porteur. Développer le chiffre d’affaires de votre entreprise de BTP à l’étranger reste une excellente option. A condition de choisir les pays dans lesquels le marché du bâtiment est en expansion et de faire traduire l’ensemble de vos documents.