" Flamand et néerlandais : quelles sont les différences ?

Vous envisagez de développer votre activité au Benelux, mais quelle langue choisir entre flamand et néerlandais pour traduire vos documents ? Bien que le néerlandais soit considéré comme la langue de référence, il est important de prendre en compte les spécificités culturelles liées à l’usage de la langue lorsque vous souhaitez vous adresser à un vaste public néerlandophone.

Néerlandais, flamand ou hollandais ?

La langue néerlandaise

La langue néerlandaise (Nederlandse taal) est une « langue-toit » qui est composée d’un mélange de plusieurs dialectes. Historiquement, les dialectes Pays-Bas sont des mélanges de vieux francique, liés à l’allemand, qui ont su s’adapter en incluant des mots d’autres langues, comme le français, l’anglais et l’allemand. Depuis le XIVe siècle, les dialectes ont évolué en une seule et même langue : le néerlandais de base (Algemeen Nederlands). L’Union de la langue néerlandaise (Nederlandse Taalunie) fixe les règles de la langue et se charge de promouvoir le néerlandais à l’international.

Le saviez-vous ? Le néerlandais fait partie des langues officielles de l’Union européenne.

On parle également de langue néerlandaise normalisée (Standaardnederlands), celle qui est enseignée dans les écoles. Ce sera la langue à utiliser si vous souhaitez toucher une population variée. Toutefois, de grandes disparités existent entre les utilisations de la langue, selon la région linguistique visée et il faudra parfois privilégier le flamand ou un dérivé du néerlandais.

Le hollandais est-il du néerlandais ?

On parle parfois de la Hollande pour indiquer les Pays-Bas, ou du hollandais pour parler du néerlandais. Il s’agit d’une métonymie (et plus précisément une synecdoque). Cette figure de style consiste à faire allusion à une partie pour désigner l’ensemble, car la Hollande représente uniquement deux des provinces des Pays-Bas. Pour faire simple : le hollandais à proprement parler n’existe pas, il s’agit bel et bien du néerlandais.

Existe-t-il une réelle différence entre le néerlandais et le flamand ?

L’usage des langues évolue au fil du temps, et bien qu’historiquement le néerlandais utilisé aux Pays-Bas et celui parlé en Belgique soient proches, il existe des différences dues à la culture.

Le flamand (vlaams) ou néerlandais belge est, comme son nom l’indique, principalement parlé en Belgique, dans la partie nord du pays où la communauté flamande est principalement regroupée. Plus de la moitié des habitants du plat pays ont comme langue maternelle le néerlandais belge et bien que les différences de grammaire ne soient pas si nombreuses, il est important de proposer une traduction en flamand plutôt qu’en néerlandais si vous voulez toucher votre public belge.

Dites-vous simplement que la différence sera la même qu’entre de l’anglais britannique et de l’anglais américain, ou que du français de France avec le québécois. La langue est officiellement la même et pourtant, la culture, les références et la manière de s’exprimer ou encore l’accent seront différents. Un Américain pourra comprendre l’anglais de Grande-Bretagne, mais sera plus facilement touché par du marketing dans sa langue, en utilisant ses propres codes. Il en va de même pour les Belges et les Néerlandais !

Est-ce que le néerlandais et le flamand sont la même langue ?
En théorie, oui, mais en pratique les différences entre le flamand et le néerlandais sont trop nombreuses pour être oubliées. Surtout en traduction ! Les manières de s’adresser formellement à quelqu’un vont être complètement différentes, parfois même inversées entre le flamand et le néerlandais.

Où parle-t-on néerlandais ?

Le néerlandais, sous plusieurs formes, est réparti aux quatre coins du monde : on le retrouve en langue officielle ou courante sur différents continents, de l’Europe à l’Amérique ainsi qu’en Asie et en Afrique.

Diffusion du néerlandais dans le monde

Diffusion du néerlandais dans le monde (source : Wikipédia)

Où parle-t-on flamand ?

La Belgique est un pays multilingue où les langues officielles sont le néerlandais, le français et l’allemand. C’est pourquoi les francophones, néerlandophones et allophones se côtoient au quotidien. De part et d’autre de la frontière linguistique entre la région flamande et la région wallonne, on privilégiera la langue française ou le flamand occidental.

La région de langue néerlandaise se situe au nord du pays, tout comme la région bilingue de Bruxelles-Capitale, plus centrale, mais où le flamand est également utilisé au quotidien.

Si la Flandre représente une partie du territoire belge, elle est officiellement et historiquement étendue au nord de la France ainsi qu’aux Pays-Bas. Bruges, Louvain, Anvers, Limbourg, la Randstad (Amsterdam, Rotterdam et Utrecht) ou même Lille, en France, font partie de la région historique des Flandres. Et en Flandre, on parle majoritairement flamand !

Où parle-t-on néerlandais ?

Les Pays-Bas ont pour langue officielle le néerlandais, mais c’est aussi le cas du Suriname. On retrouve cette langue en Indonésie, aux États-Unis, en Nouvelle-Zélande, en Namibie, en Australie… ainsi qu’en Afrique du Sud où l’afrikaans, issu du néerlandais est couramment utilisé.

À noter : la télévision et les médias belges utilisent principalement le néerlandais, et non le flamand !

Vaut-il mieux traduire en flamand ou en néerlandais ?

Si vous vous posez la question de la langue cible pour une traduction, la réponse est simple : adaptez vous à votre public. Vous cherchez à vous ouvrir vers les Pays-Bas ? Dans ce cas, le néerlandais sera votre meilleur atout. Mais si vous visez un public majoritairement belge, il sera plus judicieux de proposer vos documents en flamand, avec des références culturelles adaptées.

De manière générale, pour une notice ou un document technique ou officiel, le néerlandais prime sur le flamand.

Quelle que soit la langue choisie, il est important de faire appel à un traducteur natif spécialisé dans l’une ou l’autre des langues pour localiser les traductions avec pertinence ou restituer précisément les subtilités de chaque langue.

Néerlandais ou flamand ? Pour votre traduction, privilégiez la langue courante la plus utilisée par votre cible, quitte à proposer les deux en prenant en compte les différences culturelles et les nuances de chacune de ces langues. Celles-ci méritent d’être traitées par un professionnel de la traduction natif de la langue choisie pour éviter tout faux pas et mieux toucher votre cible.