" Achat-Vente immobilière, pourquoi la traduction est indispensable ?

Lors de transactions d’achat et vente immobilières, savoir s’exprimer dans la langue du client est un véritable atout. Dans les pays multilingues comme la Belgique, il est primordial de pouvoir fournir du contenu de qualité aussi bien en français qu’en flamand. A Bruxelles par exemple, un contenu disponible en anglais, français, allemand et flamand sera un plus en termes de communication mais aussi de compréhension avec votre client et inspirera confiance.

 

L’importance d’une traduction de qualité :

Vous êtes en contact avec un client étranger souhaitant acheter un bien immobilier en Belgique. Bien que vos documents soient déjà en français et néerlandais, il vous les faut également dans la langue de votre client ainsi que celle du vendeur si ce n’est pas la même !

 

Traduire pour bien se faire comprendre

Vos annonces de vente présentes en ligne, divers documents de service de gestion locative, un arrêt de cour de justice… tous ces documents rédigés en français ou néerlandais doivent pouvoir être faciles à comprendre pour un acheteur potentiel, et donc être disponibles dans leur langue maternelle. Français, anglais, allemand, espagnol… Avant de pouvoir parler de prix ou faire une offre à votre client, vous devez pouvoir l’attirer à vous, et donc lui fournir des services de qualité adapté à sa langue.

De la même manière un vendeur non-francophone aura besoin des documents légaux dans sa langue afin de bien comprendre les tenants et les aboutissants de la transaction.

 

Traduire pour bien comprendre

Votre client vient de France, d’Italie, d’Espagne, de pays du territoire du Bénélux ou même du Canada. Il vous a contacté car il a trouvé des offres de qualité qu’il a pu facilement comprendre. Il vous faut donc à présent traiter ses données et prendre en compte sa demande de manière précise et efficace. Pour cela, faites traduire ces informations dans votre langue et/ou celle du vendeur.

Les actes d’état civil du vendeur et de l’acheteur et tout autre document relatif au bon déroulement de l’achat/vente devront être traduits de manière à ce que toutes les parties – vous, le vendeur et l’acheteur – puissent comprendre.

Au besoin, lors de rendez-vous, n’hésitez pas à faire appel à un traducteur interprète spécialisé en immobilier pour fluidifier les échanges et proposer une meilleure relation client.

 

Traduire pour inspirer confiance

Lors de la signature d’un bail ou de l’acte de vente, proposez à vos clients – acheteurs et vendeurs – une traduction certifiée des documents pour qu’ils puissent lire et signer en étant sûrs de comprendre toutes les petites lignes du contrat et se sentir ainsi rassurés.

 

Quelques exemples de documents à traduire en français ou dans la langue du client :

  • Promesse de vente
  • Contrat de vente
  • Conditions de prêt immobilier
  • Baux immobiliers
  • Etat des lieux
  • Mais aussi : documents informatifs sur l’ERDF (électricité réseau distribution de France), informations sur les environs comme les différentes écoles et lieux d’enseignement primaire et secondaire pour les enfants, informations sur les taxes foncières…
  • Etc.

A noter : si certains documents légaux doivent être traduits de manière assermentée, ce n’est pas le cas de tous. Pour la plupart, une bonne traduction faite par une agence de traduction spécialisée sérieuse est suffisante puisque la valeur légale n’est pas nécessaire.

 

Qu’est-ce que la traduction assermentée ?

La traduction assermentée, c’est un gage de qualité qui permet d’assurer que le document traduit (proposition d’achat, acte de vente…) est certifié conforme à l’original. Pour la traduction de vos documents juridiques , des agences s’engagent à faire appel à des traducteurs spécialisés dans leur domaine, avec plusieurs années d’expérience et traduisant vers leur langue maternelle.

 

Les étapes de la traduction assermentée

La norme européenne EN 15038 implique différentes étapes dans la traduction d’un document : le faire traduire par un traducteur agréé, suivi d’une première relecture par cette personne puis d’une deuxième par un autre traducteur (également agréé) pour vérifier la conformité entre le document d’origine et la traduction. Enfin, la signature et le sceau du traducteur pour le valider officiellement. Pour tout document, du français à l’anglais ou à d’autres langues de pays membre de l’Union Européenne ou non, ces étapes sont nécessaires.

> En savoir plus sur le traducteur assermenté

Bon à savoir : Pour être assermentée, la traduction doit être effectuée par un traducteur ayant prêté serment auprès d’un tribunal et sera donc reconnue comme conforme à l’original de manière légale.

L’agence de traduction Belge D & V Translation Agency , filiale du groupe français Tradutec , est spécialisée en traduction juridique et financière.

Que votre client vienne du Portugal, de Grèce ou tout autre pays d’Europe ou d’un pays plus lointain, de Paris, Rome ou Tokyo, il aura besoin des documents dans sa langue pour que les opérations, du premier contact à la signature et au paiement, se déroulent sereinement.

L’agence propose des traductions dans toutes les langues de l’Union Européenne, les langues slaves, scandinaves, orientales et asiatiques, traductions libres spécialisées ou traductions assermentées. N’hésitez pas à demander conseil !

Une traduction professionnelle financière et juridique présente un véritable atout pour sécuriser les transactions mais aussi les faciliter en fluidifiant les échanges. Le jour de la signature, n’hésitez pas à faire intervenir un interprète professionnel ! Vous gagnerez un temps précieux et vous assurerez la qualité de la transaction.