" L’agence de traduction : alliée du Corporate Legal Operations Officer

Une petite révolution silencieuse est en cours dans le secteur juridique : l’émergence et le développement d’une nouvelle fonction, celle de Corporate Legal Operations Officer (CLOO). Expert multidisciplinaire, il est chargé d’optimiser le service juridique. Découvrez les bénéfices d’une telle compétence au sein de votre entreprise et pourquoi une agence spécialisée en traduction jurée est une alliée de poids dans la réussite de son objectif.

 

Corporate Legal Operations Officer : une fonction au développement exponentiel

Les services juridiques étaient jusqu’à présent composés d’avocats, de juristes spécialisés en droit des affaires, en propriété intellectuelle, en droit social… Mais, depuis peu, est apparu un nouveau profil : le Corporate Legal Operations Officer (CLOO).

Tout comme l’univers du numérique a vu émerger de nouveaux métiers (rédacteur web, community manager, expert SEO), le secteur juridique compte une nouvelle fonction. De plus en plus de grands groupes notamment embauchent un CLOO en interne. Ils ont pris conscience que le travail des juristes participe activement au bon résultat de l’entreprise et contribue à sa rentabilité. C’est là que le CLOO intervient. Mais de quoi s’occupe-t-il ? Comme l’indique sa dénomination : des Legal Opérations ! Il est responsable des opérations juridiques avec pour objectif de simplifier le quotidien du service juridique afin d’optimiser son efficacité opérationnelle.

Concrètement, il doit tout mettre en œuvre pour aider les juristes à se concentrer au maximum sur leur cœur de métier à grande valeur ajoutée, le droit, et à fournir des services de qualité aux clients internes : les autres départements de l’entreprise et notamment les dirigeants. Car, dans la réalité, les juristes doivent s’acquitter de bien d’autres tâches peu productives (validation des facturations, relecture de courriers assimilés à du droit…). Du fait de leur positionnement transverse au sein de l’entreprise, ils sont bien trop souvent mis à contribution pour des opérations éloignées de leurs attributions strictement juridiques.

Afin de remédier à ce défaut de rentabilité, un nombre croissant d’entreprises, même de petites structures, nomment un CLOO à la direction juridique pour gérer :

  • le budget,
  • les ressources humaines,
  • les connaissances,
  • la communication,
  • l’esprit d’équipe,
  • les procédures,
  • les cabinets d’avocats,
  • l’analyse des données,
  • les stratégies,
  • les outils numériques.

Cette fonction est un atout fondamental pour une entreprise qui souhaite concentrer les efforts de ses juristes sur la défense de ses intérêts, qu’ils soient sur le territoire belge ou sur le plan international.

 

L’expertise du CLOO : un atout pour le service juridique

Le CLOO occupe un poste multidisciplinaire : si c’est un expert en droit, il met en œuvre bien d’autres compétences au sein du service juridique.

Pour faciliter le travail des juristes et améliorer leurs performances, le CLOO joue sur différents leviers :

  • l’externalisation et l’organisation

Son but est de maximiser la valeur ajoutée du service juridique. Il doit s’assurer de l’efficacité de l’organisation et des processus mis en place pour permettre aux collaborateurs de se concentrer essentiellement sur leur expertise juridique. S’il détecte des tâches répétitives, à faible valeur ajoutée, notamment administratives, les confier à des prestataires externes est une bonne solution pour décharger les juristes et optimiser leur temps.

  • la technologie

Il participe à la transformation digitale du service juridique. Expert en nouvelles technologies, il veille à la performance des logiciels métiers de la Direction juridique : il améliore les outils existants ou accompagne la mise en œuvre de nouvelles solutions numériques. Il est à la pointe des LegalTech, entreprises proposant des services juridiques digitalisés. Elles offrent notamment des perspectives intéressantes en termes d’automatisation. Il est désormais possible de faire appel à des Chatbots pour répondre à des questions juridiques simples. La mise en place de ces robots est une piste à envisager pour soulager les juristes des questionnements chronophages et peu pertinents dans leur domaine.

  • la stratégie collaborative et la coordination

Il coordonne l’ensemble des intervenants pour améliorer leurs interactions et insuffle une stratégie de simplification des processus existants ou d’innovation des procédures (automatisation de la facturation) pour redynamiser la Direction juridique.

Afin d’atteindre son objectif, c’est-à-dire rendre le service juridique plus productif et plus économique, le CLOO doit faire appel à des partenaires externes pour déléguer certaines missions.

 

L’agence de traduction : l’atout clé pour optimiser le service juridique

Comment le CLOO peut-il réussir sa mission de rationalisation du service juridique ? Avec une telle diversité d’actions et de compétences mobilisées, le CLOO doit s’entourer d’alliés. L’agence de traduction juridique en est un.

Le rôle du CLOO est d’aider les juristes à gagner du temps pour se recentrer sur leurs expertises à forte valeur ajoutée, le droit. Pourtant, ils sont souvent sollicités pour traduire des documents, juridiques ou non, sous prétexte qu’ils maîtrisent la langue juridique. Ces traductions destinées à l’international sont une réelle perte de temps pour ces professionnels de la législation et de la réglementation. Par ailleurs, les subtilités juridiques sont délicates à traduire et leur enjeu est crucial.

S’adresser à une agence spécialisée en traduction jurée pour externaliser ce type de travaux permet de décharger le service de ces tâches chronophages et d’assurer la fiabilité des productions.

Dotée d’experts en traduction juridique, l’agence spécialisée peut intervenir pour tout type de documents juridiques : jugements, contrats, statuts, bilans, assignations, rapports annuels… Les traducteurs ont souvent déjà exercé comme directeurs de services juridiques ou avocats. Ils maîtrisent le langage juridique autant que la langue maternelle dans laquelle ils traduisent. Leur savoir-faire et leur expertise leur permettent d’accompagner les professionnels du droit à l’international et de leur offrir une traduction fiable. S’agissant de documents ayant valeur officielle, la traduction assermentée est alors une nécessité pour conserver la valeur légale dans le pays visé.

Experte des institutions internationales, l’agence de traduction professionnelle peut être un partenaire de choix qui apporte conseil et expertise au CLOO dans les affaires internationales.

 

En confiant la traduction à une agence, le Corporate Legal Operations Officer a la garantie d’obtenir des textes professionnels à la qualité irréprochable et dans des délais aussi rapides que s’ils avaient été traités en interne par les juristes de l’entreprise. L’agence spécialisée en traduction jurée est donc une alliée de poids pour accompagner l’optimisation du service juridique : il peut ainsi se consacrer entièrement à la défense des intérêts de l’entreprise, tâche hautement stratégique.